Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Le monde en mon temps était poreux, pénétrable au merveilleux. Vous avez coupé les voies, réduit les fables à rien, niant ce qui vous échappait, oubliant la force des vieux récits. Vous avez étouffé la magie, le spirituel et la contemplation dans le vacarme de vos villes, et rares sont ceux qui, prenant le temps de tendre l'oreille, peuvent encore entendre les murmures des temps anciens ou le bruit du vent dans les branches. Mais n'imaginez pas que ce massacre des contes a chassé la peur ! Non, vous tremblez toujours sans même savoir pourquoi.

Du domaine des murmures de Carole Martinez

Derniers articles

Scarborough Fair

la politique des bisous

Enfants dans la guerre

L'abbaye Saint-Etienne-de-Bassac

Mouthiers-sur-Boëme (Charentes)

Vacances de velours

Le bluesman

Nouvelle année

Lumière d'hiver

Une allée vers le rêve